Résultats des élections – Entre Juine et Renarde

• Le 17 octobre dernier Monsieur Ragu a démissionné de sa fonction de président de la Communauté de communes.

• Jeudi dernier, Monsieur Foucher, Maire de Villeconin, a été élu président de la Communauté.

• Afin qu’Étréchy continue d’être représentée à la CC, monsieur Foucher a proposé à madame Dailly une fonction de vice-présidente à la culture et à la communication.

Madame Dailly a refusé toute vice-présidence au profit de M.Meunier. Selon sa liste, monsieur Meunier était le seul à même de représenter Étréchy à la CC.

M.Meunier (11 voix) n’a pas été réélu. L’enfance et jeunesse est confiée à madame Dubois (30 voix), Maire de Mauchamps.

Étréchy n’a plus de compétence à la CC (pas de présidence, aucune vice-présidence).

• Contrairement à ce qu’affirme le Front National dans ses articles, Étréchy continuera d’être représentée au bureau (organe décisionnaire) par madame Dailly, en sa qualité de Maire d’Étréchy. Cependant, sa marge de manœuvre est beaucoup plus faible qu’autrefois.

Selon nous, en préférant présenter M.Meunier à sa place, madame Dailly n’a pas répondu à la recherche de consensus développée par monsieur Foucher, faisant ainsi fi de l’intérêt des Strépiniacois.

Pour que les habitants d’Étréchy continuent d’être représentés activement, EES présentera au nouveau président et aux vice-présidents, ses candidats aux différentes commissions : développement économique, enfance et jeunesse, finances, culture, communication, aménagement numérique, gestion des collectes et traitements des déchets, travaux, sécurité.

photo-1 photo-2 photo-4 photo-5 photo-6 photo-7

capture-decran-2016-10-30-a-14-04-25capture-decran-2016-10-30-a-14-55-06

 

Élections – Conseil communautaire

Suite à la démission de monsieur Ragu, l’élection du nouveau président de Communauté de communes d’ « Entre Juine et Renarde » aura lieu ce jeudi 27 octobre à 21h – Espace Jean-Monnet.

Notre groupe soutient la candidature de monsieur Jean-Marc Foucher, actuel Maire de Villeconin.

Les élections des Vice-Présidents (enfance et jeunesse, finances, culture etc…) sont aussi à l’ordre du jour.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre groupe. Catherine Damon et Itshaham Ishaq, vos élus communautaires, vous représenteront.

- SÉANCE OUVERTE AUX PUBLICS -

capture-decran-2016-10-24-a-15-14-2512049424_1919493918275650_6386565040776807688_n

Information locale – Rue Hector Berlioz

Mardi matin, les habitants de la rue Hector Berlioz se sont réveillés avec l’étrange sensation d’être mis devant le fait accompli. En effet, madame le Maire a décidé que des travaux allaient être effectués sur l’espace vert de la rue afin d’y accueillir, dès le lendemain, des bornes d’apport volontaire.

Quelle ne fut pas la surprise des habitants : pourquoi ne pas avoir été consultés ? Pourquoi en plein milieu du terrain, et de surcroît, sur le seul espace vert du quartier ? Pourquoi n’a-t-on pas prévenu les habitants ? A-t-on pensé aux conséquences de cette installation ? Augmentation de la circulation dans ce quartier + Augmentation des nuisances sonores la nuit avec le dépôt des bouteilles de verres ?

Avant de faire circuler une pétition, tous ont décidé de rencontrer madame Dailly, qui a bien voulu les recevoir. En reconnaissant les faits, madame le Maire a décidé de suspendre les travaux et d’accepter les propositions des habitants : déplacer, par exemple, les bornes vers le nord de Cocatrix. Des études sont donc actuellement en cours afin d’étudier la faisabilité du projet apporté par les habitants. Tant mieux.

Mais de nouveau, il a fallu que les riverains fassent entendre leur voix pour suspendre la construction. Et encore, ce n’est pas fini. Car si les études prouvent que l’implantation des bornes vers Cocatrix n’est pas possible, alors les travaux commenceront en plein milieu du quartier Hector Berlioz.

Ce que nous dénonçons ? La méthode utilisée : on fait, on ne demande rien à personne puis on voit s’il y a des réactions. Et ce n’est qu’après, encore une fois, qu’on écoute la colère des habitants et qu’on veut bien prendre en compte leurs propositions.

Ce n’est pas la manière dont nous concevons la gestion d’une commune.

Pour rappel, nous proposions dans notre programme que des commissions de quartiers soient obligatoirement consultées avant toute décision de travaux pouvant toucher de près comme de loin la qualité de vie des riverains. Leur avis étant primordial à nos yeux.

14615704_2136837536541286_4820029545951816532_o 14682108_2136837629874610_2822490128178634032_o 14711486_2136837649874608_5185024655673132120_o 14712979_2136837679874605_3707668393867377226_o

 

Agenda politique

 Vendredi 21 octobre : Conseil municipal à 21h à la Mairie d’Étréchy.

Vous avez des questions à poser ? Vous souhaitez une (des) réponse(s) officielle(s) de vos élus ? (réponses inscrites sur le Procès Verbal envoyé en Sous-Préfecture).

Envoyez-vos questions à l’adresse mail secretariat@ville-etrechy.fr avant samedi 15 octobre prochain 21h.

2 nouvelles antennes relais, 10 caméras de vidéosurveillance ou comment agir sans réfléchir

  • Modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Rappel : Le PLU est un document de planification de l’urbanisme au niveau communal ou intercommunal. L’objectif est de rechercher un équilibre entre développement urbain et préservation des espaces naturels dans une perspective de développement durable. Le PLU doit tenir compte des nouvelles préoccupations telles que le renouvellement urbain, l’habitat et la mixité sociale, la diversité des fonctions urbaines, les transports et déplacements. Pour celles et ceux qui souhaiteraient accéder au PLU de la commune d’Étréchy, il est accessible sur le site de la mairie : http://www.ville-etrechy.fr/cadre-de-vie/urbanisme/29-le-plu.

Lors du dernier Conseil municipal, une présentation de la modification du PLU à Étréchy nous a été commentée. Cette modification intervient puisque depuis la loi ALUR dite loi Duflot II (Pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové), du 24 mars 2014, les tailles minimales de terrains et les Coefficients d’occupation des Sols ne peuvent plus être appliqués lors des instructions de projets. Le PLU n’a pas connu de réelle révision mais une simple modification pour une mise en conformité réglementaire.

article-blogfb-v6

 

  • Antenne relais : FREE cherche à s’implanter à Étréchy.

La société FREE a sollicité la commune d’Étréchy afin d’implanter deux antennes relais. Deux sites ont été retenus pour répondre aux besoins de déploiement de la 4G : le site de la Butte Saint Martin et l’enceinte du stand de tir (Cocatrix) (haute d’environ 35 mètres). Lors de ce Conseil municipal, il a fallu délibérer pour autoriser la société FREE à déposer une demande de déclaration préalable de travaux (pv : afin de réaliser à ses frais une antenne relais de forme tubulaire sise sur les parcelles communales cadastrées A n°201 et n°796).

Étréchy, Ensemble et Solidaires sera CONTRE ce projet de travaux tant que nous n’aurons pas connaissance du niveau du champs électromagnétique que va occasionner cette installation. Ainsi, nous avons dû rappeler à madame le Maire le décret du 9 septembre 2016 relatif à l’information locale en matière d’exposition du public aux champs électromagnétiques et au comité national de dialogue de l’Agence nationale des fréquences : « les maires ou présidents de groupement de communes mettent à disposition des habitants les informations concernant les projets d’implantations d’installations radioélectriques sur le territoire d’une commune {…} il définit également les modalités selon lesquelles le maire peut donner la possibilité aux habitants de formuler des observations ».

1/ Face à cette demande d’installations de ces deux antennes relais : nous avons réclamé une simulation d’exposition aux champs électromagnétiques.

2/ Une mise à disposition de l’information relative du niveau d’expositions de ces champs électromagnétiques (les ondes émises respectent-elles OUI ou NON le seuil légal de l’Union Européenne et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ?).

3/ Ce n’est qu’ensuite que le Conseil municipal pourra délibérer autour de ce permis de construire, du moins, de cette déclaration préalable de travaux.

 

antenne(photo montage de la société FREE ; Source : dossier de présentation FREE déposé à la mairie d’Étréchy).

 

  • 10 nouvelles caméras de vidéosurveillance à Étréchy.

 

video-camera

Madame le Maire a décidé qu’Étréchy devait se munir de 10 nouvelles caméras de vidéosurveillance :

« L’installation d’un système de vidéo protection sur la commune d’Étréchy répond à deux finalités : la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens et la protection des bâtiments et installations publics et leurs abords » (présentation de la délibération).

 Nos questions à la majorité :

  • Statistiquement, pourriez-vous nous présenter les données (actes de délinquance, vols, cambriolages etc.) qui vous poussent à déployer 10 caméras de surveillances à Étréchy ?

  • Avant de parler de prévention et d’extension de caméras à Étréchy, pourrait-on nous exposer le bilan des dispositifs de prévention déjà mis en place ? (Les référents de quartiers ? Participation citoyenne ? Pour nous : projets peu ou pas suivis par les élus de la majorité).

  • La caméra de vidéosurveillance située à l’espace Jean-Monnet n’a pas été utile.

1) Avant la mise en place de cette caméra il n’y a eu que peu d’actes d’incivilités autour de cet espace.
2) La qualité de la caméra est mauvaise. Sa rotation est limitée (pour préparer au mieux notre travail nous avons interagit avec la société IBSON).

De plus, selon le diagnostic territorial et politique qui a été fait à Étréchy : « En termes de délinquance, c’est le vol de véhicule qui est le plus fréquent, avant les cambriolages, les dégradations de véhicules, et quelques rixes. Peu de dispositifs de prévention sont en pratique mis en place {…} Néanmoins, le dispositif « participation citoyenne », ne semble pas très suivi : une réflexion sur sa relance serait à mener ».

  •  Enfin, ces nouvelles caméras aux entrées et aux sorties de villes seront situées aux :

- Rond-point Lidl à Pont Royal ;
- Rond-point du 19 mars, avenue d’Orléans ;
- Rond-point rue de la Roche Benotte ;
- Rond-point de Dano, route de Chauffour ;
- Carrefour Cocatrix.

Pourquoi au Rond-point du 19 mars ? N’a-t-on pas oublié l’entrée sous le pont de Fontaineliveau ? Puisque de fait, cette entrée constitue aussi une sortie.

En résumé, notre groupe a voté CONTRE cette délibération car nous n’avons pas obtenu de réponses satisfaisantes à nos questions. Il apparaît que le dossier a été insuffisamment étudié.

Nous pensons que le Maire doit justifier d’un tel projet (42 480 € TTC) et de ne pas décider sur un coup de tête d’implanter 10 nouvelles caméras de vidéosurveillances. Il est de son devoir de responsable politique de rassurer la population autour de ce sujet épineux et d’éviter ainsi de créer des effets néfastes : crispations autour de la sécurisation renforcée à Étréchy, mise en place de stratégies afin de contourner les caméras, oublier d’augmenter la présence physique à Étréchy de la police municipale. Par exemple, sait-on que Lardy refuse que ses policiers municipaux soient utilisés dans le cadre de l’intercommunalité des 16 communes ? Alors que nos policiers, eux, y sont intégrés. Une réflexion plus large doit être menée sur ce sujet avant tout engagement financier.

Tribune Politique

Les NAP : on en est où ?

Il y a deux ans des manifestations ont eu lieu pour dénoncer la mise en place des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires). L’école le samedi matin était d’ailleurs sujet à débats. Face à la colère des parents et des instituteurs, une décision avait été prise : l’organisation des rythmes scolaires se fera en deux étapes. Un temps de mise à l’essai puis un temps de concertation. L’objectif étant d’améliorer le dispositif.

Force est de constater que cette promesse n’a pas été tenue.

Sans vouloir créer de polémiques mais cherchant plutôt à recueillir vos avis, notre équipe a mené des discussions auprès de parents d’élèves, instituteurs, animateurs et directeurs de centre de loisirs. Les NAP ce sont donc des activités culturelles et/ou sportives qui font leur effet (capoeira, théâtre, cirque, sophrologie…), des temps du midi plutôt difficiles à gérer, une concentration limitée à la reprise des cours et des difficultés de mise à disposition de locaux. Globalement, les enfants ont l’air satisfait. Là est le principal.

Néanmoins, un temps d’écoute semble indispensable. Ecolactiv (https://www.facebook.com/evenement.ecolactiv/?fref=ts), En Avant Schuman, les RPE de St-ex (http://rpe-st-ex.blogspot.fr/), professionnels de l’enfance et jeunesse (https://le2pointzero.com/ ; http://directionenfance.wixsite.com/accueils-de-loisirs-) et instituteurs sont essentiels pour l’évolution de nos enfants.

Étonnant que la majorité ne fasse pas appel à eux.

capture-decran-2016-10-08-a-20-34-06