Conseil municipal de la ville d’Etréchy du 14/12/2012

Ordre du jour du Conseil municipal du 14/12/2012 :
- approbation du PV du Conseil municipal du 26/10/2012, voir à cette date le détail des pv des délibérations
présents, observations »

- 061/2012 : installation d’un Conseiller municipal (Nadine Imiolek/Christophe Voisin
procés-verbal 061/2012

- 062/2012 : décision modificative n° 1, « budget général » et « budget assainissement »
procés-verbal 062/2012

- 063/2012 : demande de subvention pour les travaux d’interconnexion du réseau de distribution de l’eau potable,
[cf. délibération n° 37 du 20120629 et nos observations du même jour; cf. aussi le pv de nos questions et des réponses du 20120330]
procés-verbal 063/2012

- 064/2012 : acquisition de terrains «espaces naturels sensibles» (ens), (achat Cabinet Xénard; parcelles A 10 et 737)
procés-verbal 064/2012

- 065/2012 : demande de subvention «espaces naturels sensibles» au Département de l’Essonne
procés-verbal 065/2012

- 066/2012 : classement dans le domaine public voirie de la ZAC de Gravelles et des Aunettes,
[cf. délibération n° 58 du 20091127 et délibération n° 53 du 20111021]
procés-verbal 066/2012

- 067/2012 : subvention à deux associations (Confrérie St Vincent, Tennis club),
[cf. délibération n° 017 du 20110325]
procés-verbal 067/2012

- 068/2012 : avenant aux classes décentralisées du Conservatoire de musique n° 21 pour Auvers, n° 14 pour Chamarande,
[cf. délibération n° 048 du 20101126 et délibération n° 064 du 20111125]
procés-verbal 068/2012« ;

- 069/2012 : indemnité de conseil du Percepteur,
[cf. délibération n° 39 du 20090626 et délibération n° 51 du 20110923]
procés-verbal 069/2012

les questions d’EES
Accessibilité : rapport annuel de la Commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées (CAPH)
consultation en amont des projets et travaux.
Travaux « un peu longs » rue de Gravelle, rue de Vintué.
Illuminations de Noël pour la Grande Rue seulement ?
Ferme du Vintué, rue des Chênes rouges : quid des engagements pris par l’aménageur ?
(Cf. « pv réponse à notre question du 24 mai 2012« )

Pour un quotient familial revu et corrigé

Notre 50è tribune dans « Vivre à Etréchy » n° 45 de décembre 2012

Dans beaucoup de Communes, l’accès des familles modestes aux services publics a été facilité par la mise en place d’un quotient familial leur permettant de payer la prestation moins chère que les ménages ayant davantage de revenus. Si ce principe de solidarité fait largement consensus, encore faut-il que les tranches soient bien pensées pour prendre en compte les revenus et les besoins des familles. En un mot, pour
être pertinent et efficace, le quotient familial doit être équilibré et la population correctement représentée dans les différentes tranches.

C’est la raison pour laquelle, constatant une sur-représentation de la population strépiniacoise dans la tranche la plus élevée, nous avons invité la majorité municipale à ouvrir un débat pour revoir ce quotient familial dans le cadre communal, mais aussi pour amener la Communauté de Communes à faire de même compte tenu des transferts de compétence opérés.

Nous n’avons pas été entendus, sans doute pour des raisons plus dogmatiques qu’objectives ! Et pourtant, il faut bien se rendre à l’évidence : à quoi sert un quotient familial où une grande partie de la population se retrouve dans la tranche supérieure? A faire payer le même tarif à des gens qui ont des revenus très différents ? Ce n’est ni équitable ni acceptable. Par conséquent, il est nécessaire à notre avis de corriger cette anomalie et de rebâtir un quotient familial avec pour objectif d’affirmer sa vocation sociale, mais aussi et surtout de différencier les familles ayant des revenus moyens de celles qui ont des ressources plus confortables.

Vos Conseillers municipaux de la liste «ETRECHY, ENSEMBLE ETSOLIDAIRES», Michel Gleyze, Sylvie Richard, Cécile Jubin, Jean-Claude Bernard, Olivier Hervoir, et Catherine Damon, vous souhaitent de bonnes et joyeuses fêtes !