Conseil municipal de la ville d’Etréchy

Ordre du jour du Conseil municipal du 16/12/2011 :

- « approbation du PV du Conseil municipal du 25 novembre »

- 066/2011 : « acquisition d’un logement social » (erreur sur la numérotation des délibérations : « 66″ déja utilisé, voir au 25 novembre ! );
- 067/2011 : « modification des périmètres scolaires », « annexe »;
- 068/2011 : « réserve parlementaire : subvention pour des jeux extérieurs des écoles », [voir « 2010/057« ];
- 069/2011 : « transformations de postes »;
- 070/2011 : « avenant n° 16 à la convention de mise à disposition de personnels avec la Communauté de Communes «Entre Juine et Renarde») », « annexe », [cf. délibérations « 2011/057« , « 2011/043« , « 2011/006« , « 2010/043« , « 2009/048« ];

Nos questions
demande d’«Etréchy ensemble et solidaires» d’une délibération relative aux modifications des couloirs aériens;
dangerosité de la Rn 20,
projet de délibération« ,
[vu l’ordre du jour, notre proposition est passée à la trappe !].

Conseil communautaire de la Communauté de communes Entre Juine et Renarde.

Ordre du jour du 07/12/2011 :

- 058/2011 : installation délégués Boissy le Cutté;
- 059/2011 : révision du SDRIF / Demande d’intégration des projets soutenus par la Communauté;
- 060/2011 : décision modification n° 1;
- 061/2011 : dotation de solidarité 2011;
- 062/2011 : convention Alisé;
- 063/2011 : modification des tarifs CNAV;
- 064/2011 : convention AIMD pour portage de repas;
- 065/2011 : tarifs des séjours de ski février 2012;
- 066/2011 : rémunération des animateurs, séjours de ski 2012;
- 067/2011 : convention de partenariat avec le MEDEF pour les 91 d’Or 2011;
- 068/2011 : compte épargne temps;
- 069/2011 : avenant à la convention de mise à disposition de personnel avec Commune de Bouray sur Juine;
- 070/2011 : avenant n° 15 à la convention de MAD avec la commune d’Etréchy;
- 071/2011 : subvention exceptionnelle de 3.550€ au «Forum Sud-Francilien contre les nuisances aériennes» pour le recours juridique.

Des taxes, encore des taxes

Notre 39è tribune dans « Vivre à Etréchy » n° 34 de décembre 2011.

Elles sont arrivées, la taxe d’habitation en retard suivie de près par la taxe foncière,toutes les deux payables avant le 15 décembre. Joli cadeau de Noël ?
Sans qu’Etréchy n’ait modifié ses taux, la facture s’est alourdie avec une
augmentation de la valeur locative de 2%. Ce n’est pas rien en ces temps de baisse du
pouvoir d’achat !

Autre mauvaise surprise, nous sommes désormais mis à contribution pour le Grand
Paris, un petit montant certes mais qui a plus que doublé entre 2010 et 2011. Au-delà
du chiffre, c’est le principe même qui interpelle : comment nous demander de
participer au financement d’un projet dont nous sommes, dans le Sud Essonne, les
grands oubliés notamment pour les infrastructures de transport ?

Faut-il le rappeler, un impôt doit, pour être compris et accepté, être juste, or ce n’est
pas le cas ici. Ce n’est pas le cas non plus pour la taxe sur l’électricité, inscrite à
l’ordre du jour du Conseil du 21 octobre : un vieil impôt, qui, même revu et corrigé,
présente l’inconvénient de peser avant tout sur les ménages modestes contraints au
chauffage électrique.

Notre groupe a plaidé, sans succès, pour la disparition de cette taxe (ce qui a été fait
dans certaines Communes) ou pour l’atténuer, voire la remplacer si l’on tient à
conserver la recette fiscale correspondante. Souhaitons que la majorité municipale
prenne le temps d’y réfléchir comme elle s’y est engagée. Souhaitons surtout qu’une
véritable réforme de la fiscalité locale vienne remédier à l’injustice et l’incohérence de
ces vieux impôts locaux reposant sur des bases obsolètes et redonner de la lisibilité à
l’ensemble.