Conseil municipal

• « Ordre du jour » du Conseil municipal du 28/05/2010 :

- approbabtion du PV du Conseil municipal du 26 mars et du 23 avril,
« Pv entier » : « pages 1 à 8« , « pages 9 à 15« ;
« liste des présents« ,
- 024/2010 : « quotient familial », « procés-verbal 024/2010« ,
- 025/2010 : « tarifs des services année 2010/2011″, « procés-verbal 025/2010« ,
- 026/2010 : « tarifs saison culturelle 2010/2011″, « procés-verbal 026/2010« ,
- 027/2010 : « subventions aux associations à caractère scolaire », « procés-verbal 027/2010« ,
- 028/2010 : « cession de véhicule », « procés-verbal 028/2010« ,
- 029/2010 : « autorisation de dépôt déclaration ASE Tir à l’arc », « procés-verbal 029/2010« ,
- 030/2010 : « remboursement de frais au Comité Les Amis du Jumelage », « procés-verbal 030/2010« ,
- nos questions [« Couloirs aériens (Pourquoi Etréchy était absente de la mobilisation à la réunion d’Etampes le 17 mai dernier ? Sans doute une des communes parmi les plus touchées, avons-nous déjà renoncé à mener ce combat indispensable à la préservation de notre environnement et de notre cadre de vie ?). L’eau du robinet. (Ne serait-il pas judicieux d’améliorer au moins l’information de la population ?). Disparition des panneaux d’affichage. (Quand la commune rétablira cette liberté ?). Déchets verts. (Notre commune pourrait-elle mettre en oeuvre des démarches d’obtention de composteurs ?). Défibrillateurs. (La Municipalité envisage-t-elle d’acquérir ce genre d’appareil ?).« ].

Ordures ménagères: vers une redevance incitative ?

Texte de notre 22è tribune pour le VIVRE A ETRECHY du mois de mai.

La nécessité de réduire la production de déchets ménagers s’impose comme une
évidence dans notre société de consommation.
Pour aboutir à cette réduction, des systèmes de tri sélectif ont été imaginés par les
collectivités locales depuis une vingtaine d’années pour diminuer le volume des
ordures et permettre le recyclage des matériaux. Mais la limite de la démarche est
qu’elle repose sur la bonne volonté des ménages. C’est la raison pour laquelle, dans le
prolongement du 1er « Grenelle de l’Environnement », certaines collectivités veulent
aujourd’hui aller plus loin et remplacer la taxe d’enlèvement des O.M par une
« redevance incitative ». L’idée est de faire payer l’usager non plus en fonction de la
valeur foncière de son bien mais en fonction de sa production réelle de déchets
ménagers, bref de le responsabiliser en lui facturant uniquement le coût du service
rendu.
Pour trouver une illustration locale, inutile d’aller très loin puisque des communes
comme Brières les Scellés ou Morigny-Champigny mettront en oeuvre ce dispositif
dès le 1er janvier 2011.
Mais à Etréchy où tout avance lentement, on est bien loin de toutes ces considérations,
la commune n’ayant toujours pas jugé opportun de doter les foyers de conteneurs pour
la collecte des ordures ! Le retard est là, indiscutable… Oui, il est grand temps de
réagir ! Et même si la redevance incitative n’est pas le système parfait, c’est, à notre
avis, une occasion à saisir pour repenser enfin la collecte de nos déchets, améliorer la
qualité du service proposé à la population et inciter vraiment au tri sélectif.

Permanence : 15 mai de 9h à 11h en Mairie.